FR EN DE ES IT PT

Dans ce devblog, [Dewit] prends la place de [Nuuh] et vous raconte des anecdotes sur les textes d'ambiance de Boufbowl !

Salut tout le monde !

Ici [Dewit] pour un nouveau devblog, et je viens vous parler des textes d’ambiance de Boufbowl. :)

Pour tout vous dire, j’ai rédigé tous les textes d’ambiance des cartes Krosmaster depuis le pack Dark Heroes ! J’ai également donné leurs noms à de nombreux personnages « génériques » du jeu. Je ne travaille pas seul, car [Nuuh] et quelques autres collaborateurs (que je salue au passage) me fournissent des idées, mais c’est à moi que revient la tâche de rédiger les textes finaux en tenant compte de la place disponible sur les cartes.

 

Cartes de collection


Pour Boufbowl, comme nous avions un thème commun très fort entre les cartes, j’ai instauré un fil rouge entre les différents textes : j’ai essayé d’imiter le ton des cartes de collection, qui retracent les plus grands moments des joueurs en termes élogieux. Ces résumés, on les retrouve sur les cartes de base-ball, dans les albums à vignettes autocollantes, ou même dans une certaine franchise parlant d’un petit sorcier où elles apparaissent sur les cartes offertes avec des grenouilles en chocolat…

J’avais mon modèle : un texte un peu lapidaire, qui retrace tous les moments forts d’une carrière en quelques phrases. Ne me restait plus qu’à inventer une carrière à chaque Boufbowler ! 


 

Petits mais costauds


Les cartes de niveau 1 sont celles qui offrent le plus de place pour un texte d’ambiance, et permettent de développer un gag de manière plus complète. Par exemple :

« Laïka » est le nom de la première chienne ayant voyagé dans l’espace, le texte utilise donc des termes liés à l’espace (ascension, côtoyer les stars/étoiles, stratosphérique, parabole). La boisson sucrée portant son nom, par contre, ça ne semble faire rire que moi ! Les sportifs sont pourtant parfois coupables de ce genre d’opérations publicitaires...

Simon Gin est inspiré de Gene Simmons, le chanteur du groupe KISS (vu la peinture sur son visage). Je me suis amusé à imaginer la carrière d’un sportif se trouvant un plus grand succès dans la chanson, tout en créant un gag autour du fameux maquillage emblématique.

 

Milieu de terrain


Les niveaux 2 et 3 ont moins de place pour un texte d’ambiance, mais assez pour y insérer au moins un gag. C’est là que l’optique « carte de collection » ressort le plus fort à mes yeux.

Jason Hic et Arnaud Keuls sont appelés ainsi parce que, durant les tests, ils étaient surnommés « Sonic et Knuckles » à cause de leurs cheveux pointus bleu et rouge. J’ai été ravi de transformer cette blague interne en réalité, et leurs textes sont truffés de références à ces personnages. Avec des sources d’inspiration pareilles, les textes sont très faciles à écrire pour moi. Le tout, c’est de les tourner de manière amusante !

Steevie se devait d’être bête comme un Iop, j’ai poussé à fond sur cet aspect. Je suis très fier de la dernière phrase.

Marty Ni est probablement mon texte favori de la boîte. C’est exactement le genre d’anecdotes idiotes que l’on retrouverait dans un sport aussi fou que le Boufbowl ! J’aime aussi les statistiques un peu absurdes que l’on cite souvent en parlant de sportifs de haut niveau.

Je me devais de faire une référence au crâne chauve de Fabien Barthez pour Fabine Berthaz. Je voulais également faire une référence au calendrier Dieux du Stade quelque part sur une carte… J’ai donc créé son exact opposé, un calendrier où les Boufbowlers étaient entièrement habillés !


 

Grands noms, petits egos


Bizarrement, plus un texte est petit, plus il est dur à rédiger. Parfois, il n’y a pas de place pour le background (comme pour Amalius), mais quand il reste une seule ligne à remplir, c’est là que j’en bave. J’ai tendance à caler le gag dans le titre plutôt que dans le texte lui-même.  

Chabal O’Santre s’inspirant fortement de Sébastien Chabal, je me devais de référencer son énorme barbe. J’aime bien l’idée qu’un magazine distribue des titres comme « Meilleure Pilosité Faciale » chaque année…

Pour Franky Béry, l’inspiration est beaucoup plus honteuse ! Je ne connais pas bien Franck Ribéry, donc je me suis basé sur un autre Franky : Franky Vincent, le chanteur de Vas-y Franky, c’est bon et Fruits de la passion. Vous avez le droit de me jeter des tomates !


 

Je me suis bien amusé à écrire ces textes, j’espère que vous vous êtes amusés à les lire ! ;)