En poursuivant votre navigation sur ce site ou en cliquant sur la croix, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites ainsi qu'à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des publicités personnalisées et un service de chat. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies X

FR EN DE ES IT PT

Après vous avoir présenté les Boufbowlers de Brakmar, [Nuuh] vous explique le développement de l'équipe de Bonta ! 

Bonjour à tous,


Aujourd’hui, comme promis, on va parler de la création des 5 autres profils Krosmaster qui sont fournis dans la boîte Boufbowl.

Nous avions donc l’équipe Brakmar (voir cet article), il nous fallait l’équipe Bonta.

Nous voulions une dynamique d’équipe radicalement différente de celle de Brakmar, pour avoir un feeling vraiment particulier à chaque équipe. Une autre raison de ce choix : le manque d’espace de design pour faire 5 profils de plus autour de la Boufballe.


Après plusieurs idées écartées, nous avons décidé de nous concentrer sur un des traits de Bonta qui la différencie de Brakmar : l’unité, le travail d’équipe, et l’idée que l’ensemble passe avant les individualités.

Nous avons notamment beaucoup travaillé sur le capitaine de Bonta. Nous voulions qu’il récompense la cohésion d’équipe en favorisant une certaine stratégie.

 

Haka Motivant

Le Haka Motivant est le sort qui a été fixé très tôt sur ce personnage. Il faisait ce qu’on voulait:

  • Offrir un sort qui mette en avant le placement de sa propre équipe.
  • Que ce sort récompense proportionnellement aux contraintes respectées par le joueur. Plus on arrive à placer d’alliés correctement, mieux on est récompensé.

Le reste s’est construit autour, l’initiative et le pouvoir par exemple. Nous voulions qu’Amalius récompense l’anticipation. Nous avons donc monté son initiative à 10; puis nous avons décidé de lui offrir un pouvoir qui récompense une bonne utilisation du Haka Motivant.

Son kit de sort bénéficie bien des gains PA, en augmentant les possibilités de dégâts sur un tour notamment. Pour limiter l’abus sur une cible unique, nous avons limité tous ses sorts de dégâts en violet.

 

Un pour tous, tous pour un


Le reste de l’équipe a été créé avec Amalius en tête, afin qu’il booste ses alliés pour s’améliorer, et que ces alliés bénéficient des + PA.

Nous savions qu’avec l’incorporation de deux placeurs niveau 3 efficaces dans Wild Realms (Grougalorasalar et Roi Menthe) et la disparition de Yugo et Anna Tomy, beaucoup de gens se rabattraient sur ces deux profils pour effectuer du placement.

Plutôt que viser l’attrition, nous voulions offrir une autre alternative pour un placeur niveau 3.

Ce placeur devait de se différencier des 2 autres, nous avons donc opté pour un placeur qui foncerait beaucoup plus dans le tas.

Pour renforcer cet état d’esprit chez lui, nous avons travaillé le profil afin que Marty Ni ait du mal à faire des dégâts s’il a peu de cibles différentes à portée, le poussant à être celui qui rentre dans le lard de l’équipe adverse pour optimiser son sort Rythme Effréné.

Il bénéficie bien du PA et PM d’Amalius, lui offrant un Rythme Effréné de plus à lancer, qui peut faire bien mal, et le PM l’aidant à trouver une cible de plus.

Il semblait dur de booster toute l’équipe avec Amalius, il nous fallait donc un personnage qui bénéficie du Haka Motivant d’Amalius même si il n’en était pas la cible. C’est ainsi qu’est né le pouvoir de Steevie Olans !

Un des défi est de rendre le personnage jouable sans Amalius. Je pense que le pari est réussi : il a quand même besoin de placeur mais une fois dans le camp adverse, il est capable de neutraliser un personnage adverse, ce qui force le joueur adverse à s'intéresser à lui, et ouvre de l’espace pour les autres personnages.

 

Niveau 1 et gain de PA

Nous arrivons aux niveaux 1. Historiquement, ces derniers sont construits avec 5 PA et un sort lançable à 5 PA. Il y a eu des exceptions, bien sur, mais c’est la construction basique : sensibilité au retrait PA, 1 attaque par tour… Rien qui semblait se mixer correctement au gain PA d’Amalius…
 

Nous avons décidé de garder une des deux contraintes pour Laïka Niche, la sensibilité au retrait PA, et d’en faire une piètre ramasseuse de Kama au passage (compensé par son Crafteur).

Arnaud Keuls, de son côté, ne bénéficie vraiment que du PM (à part pour acheter en plus de son attaque). Il répond à l’envie d’anticiper la sortie de Phaéris du format en proposant des profils de niveau 1 qui vont mettre des bâtons dans les roues de l’équipe adverse.
 

J’ai toujours aimé le pouvoir de Shak Shaka, mais il a eu du mal à briller sur le niveau 5 de la saison 1. J’avais envie de donner une seconde chance à ce pouvoir, et nous nous sommes retrouvés avec Arnaud Keuls.



À dans deux semaines pour toujours plus de Boufbowl !