FR EN DE ES IT PT

Vous en voulez encore ? Voici quelques profils supplémentaires remis au goût du jour par l’Eternal Deck ! Et pas des moindres : cette fois-ci, nous vous présentons quelques stars des tournois…

Voici le troisième article de notre série sur l’Eternal Deck ! Après avoir découvert quatre Sadida sous tous les angles et le nouveau visage des Multiman, nous allons nous pencher sur quelques Krosmasters qui sont considérés comme des piliers en tournoi compétitifs. Leurs visages et leurs stratégies sont bien connus, aussi, ne perdons pas plus de temps en introductions et entrons dans le vif du sujet !
 

Coa Gulay

Probablement l’un des niveaux 1 les plus populaires, surtout aux origines du jeu, Coa Gulay se devait d’être considérée attentivement lors de ce rééquilibrage.

En réalité, nous apprécions qu’un profil comme elle existe : puissante, agressive, et encourageant à s’approcher de l’adversaire pour l’attaquer. Cependant, les avantages de Coa Gulay fonctionnent également très bien en défense, ce qui a fait d’elle au fil du temps un outil qui punit l’engagement plutôt que de le promouvoir. Si un ennemi approche un peu trop près, elle pourra le punir d’une gifle mémorable…

Nous ne voulions pas trahir l’identité de cette Sacrieur, mais nous voulions la replacer dans le rôle qui était le sien à l’origine. Aussi, l’unique changement de ce profil retravaillé concerne son attaque, qui n’infligera de grands dégâts que si elle est fermement engagée dans la zone adverse.

Profitons-en pour définir le terme « zone adverse » : cette zone est constituée des 5 premières lignes en partant du bord du plateau où votre adversaire se déploie. Sur un plateau classique de 12*12 lignes, cela signifie que chaque joueur « contrôle » cinq lignes, et qu’une zone franche de 2 lignes existe au milieu du plateau. Ce concept est présenté pour la première fois sur cette carte, mais il réapparaîtra à l’avenir sur de nouveaux profils, car nous aimons beaucoup ce concept et désirons en explorer les possibilités…
 

Coa Gulay devra donc avancer franchement sur le terrain de jeu pour bénéficier de ses dégâts maximum, réduisant son potentiel défensif. Mais une fois au contact, boum !

 

Quentin Flush

Quentin est un cas d’étude intéressant pour nous : son profil n’est en réalité pas si puissant que cela, mais il est ressenti comme étant un élément pouvant renverser une partie. La faute à son attaque qui se repose lourdement sur le Pile ou Face, ce qui lui donnait à la fois une variance importante (de 1 à 4 dégâts) et une impression de « subir » le hasard, aussi bien pour le contrôleur que pour son adversaire.

Après un petit nettoyage, son attaque devient plus stable. Elle perd en puissance (de 1 à 3 dégâts seulement) mais ne disposera plus que deux résultats possibles. Avec moins de pièces à jeter, il sera plus facile d’établir des plans sur les dégâts infligés et le nombre de PV qui resteront à Quentin. Résultat : moins d’assauts suicidaires involontaires !

Notons que s’il obtient le meilleur résultat sur son attaque, il subira alors des malus qui le rendront incapable d’attaquer au tour suivant, ce qui lisse son influence totale sur la partie. Ces « faux cooldowns » sont une autre mécanique que nous allons explorer à l’avenir, car elle est à la fois intéressante d’un point de vue design et d’un point de vue stratégique !

 

Daïe Guéri

 

Les changements de Daïe Guéri sont moins importants que ceux de ses confrères : son initiative a été augmentée, et ses deux attaques disposent désormais de la même portée. Cependant, ce dernier changement signifie qu’il ne lui sera plus possible de se soigner elle-même.

Cela est dû à notre philosophie sur le soin qui évolue au fil du temps. Le soin est un facteur qui pèse sur la création de profils, car il peut gommer certains défauts et rallonger les parties. Aussi, nous allons essayer à l’avenir de limiter les personnages pouvant se soigner eux-mêmes, surtout les Krosmasters de bas niveau ; s’ils offriront l’accès à du soin pour un investissement limité, ils ne pourront plus prolonger leur propre vie indéfiniment.

 

Luk Ylook

 

Luk Ylook est probablement le placeur le plus connu (et le plus puissant) de Krosmaster Arena. Pour tout dire, si la stratégie du turbo existe, c’est grâce à lui ! Cependant, sa capacité à combiner à la fois une capacité de placement importante et un pouvoir de contrôle PA et PM sur les adversaires ont fait de lui un allié terriblement puissant,  ce qui lui a valu une place sur la Boss List.

Nous essayons le plus possible de conserver l’identité des Krosmasters lors des révisions de profils. Si nous lui retirions l’un ou l’autre aspect, Luk ne serait plus tout à fait le même… Nous avons donc décidé de faire un changement simple : ses deux attaques deviennent violettes (utilisable une fois par cible et par tour).

Cela créé un nouveau style de jeu pour lui : il devient un placeur/contrôleur qui doit répartir ses efforts sur plusieurs Krosmasters. Concentrées sur une cible unique, ses capacités étaient trop fortes ; réparties à travers l’équipe, elles deviennent bien plus équilibrées. Luk va donc se retrouver dans un rôle qui lui est propre, tandis que d’autres placeurs pourront coexister avec lui en se spécialisant sur d’autres aspects.

 

Anna Tommy

Vous êtes probablement en train de scruter cette image avec attention pour chercher les différences entre cette version d’Anna Tommy et la précédente… Ne vous esquintez pas les yeux : il n’y en a pas !

Anna possède un design à la fois équilibré et intéressant. Il s’agit d’un personnage solide, qui ouvre des possibilités d’équipes et de stratégies si le joueur est prêt à investir 3 niveaux, mais dont l’utilisation s’accompagne d’une réflexion profonde : le bon usage d’Anna est généralement la marque d’un joueur possédant une certaine expérience du jeu.

Nous considérons qu’Anna est un bon exemple de ce qu’un profil de Krosmaster doit aspirer à être, autant au niveau des possibilités de jeu que de la puissance intrinsèque. Lui rajouter d’autres pouvoirs l’aurait rendue trop puissante, mais raboter ses possibilités actuelles n’aurait fait que rendre le jeu plus pauvre. Voilà pourquoi, contre vents et marées, Anna Tommy reste identique dans cette nouvelle mouture du profil.


 

Vous commencez à avoir une bonne vision de ce que sera l’Eternal Deck, mais il reste encore des profils à découvrir ! Gardez l’œil ouvert dans les prochaines semaines afin de rencontrer les Krosmasters manquant encore à l’appel. :)