FR EN DE ES IT PT

Un changement de règle pointe à l’horizon : la Boss list. Dans ce devblog, nous vous expliquons en détail ce changement et les raisons qui nous ont poussés à le mettre en place. 
 
 


Salut à tous !

Aujourd’hui, nous sommes venus vous parler d’un changement de règles qui affectera à la fois le jeu organisé de Krosmaster et le jeu en ligne. Il s’agit d’un pas important dans la direction de l’équilibrage et de la diversité de Krosmaster. Nous allons donc vous parler de la Boss list ! Elle se définit comme suit.

 
À partir du 5 novembre 2015, certains Krosmasters seront considérés comme possédant le trait « Boss » en plus de tous leurs traits existants, que cela soit lors de la construction d’équipe ou lors de la partie elle-même. Pour rappel, lors de la création d’équipe, un seul Krosmaster possédant le trait Boss est autorisé par équipe. Les Krosmasters affectés sont les suivants :
 

  • Kitty Rage
  • Corbeau Noir
  • Hercul Eudla
  • Yugo – Jeune Roi
  • Thio
  • Henual
  • Luk Ylook
  • Djaul
 
Maintenant que vous avez pris connaissance de cette nouvelle, vous méritez quelques explications sur les raisons qui nous ont poussés à faire ce choix.

 

Pourquoi une Boss list ?

 

Tout d’abord, nous tenons à préciser que nous avons pondéré ce changement depuis un long moment. Que cela soit par les retours des joueurs en tournoi ou les statistiques tirées du jeu online, nous avions identifié plusieurs Krosmasters et compositions d’équipes qui nous semblaient problématiques. Toutefois, le ban de ces Krosmasters était une solution aussi subtile qu’un coup de marteau : nous avions besoin d’un nouvel outil pour rectifier la situation, qui soit plus pondéré et plus précis que le ban pur et simple. Nous avons réfléchi à plusieurs options pour résoudre ce problème, qui ont été écartées notamment pour des raisons de complexité.


L’une de nos premières pistes était de bannir des synergies spécifiques : certaines paires de personnages ne pourraient plus être prises ensemble dans une même équipe, par exemple Hercul Eudla et Henual. Le problème, c’est que faire une liste de toutes ces paires de personnages serait fastidieux, complexe à utiliser pour les nouveaux joueurs, et ne ferait rien contre les Krosmasters individuellement puissants. Mais nous avons continué de creuser cette idée de blocage des synergies au rendement trop élevé.

La Boss list fut finalement construite comme une alternative plus souple au ban pur et simple, en utilisant une règle déjà connue des joueurs. Être sur la Boss list ne signifie pas la disparition du Krosmaster : elle empêche seulement de réunir de trop nombreux personnages puissants dans la même équipe. Ces figurines ne sont pas bannies, elles restent entièrement jouables en tournoi, mais toutes les combinaisons d’équipe ne seront plus possibles et vous devrez revoir vos compositions après ce changement.

 

Qu’espérons-nous accomplir avec cette liste ?

 

Avant tout, notre but est de maintenir un jeu sain. Nous faisons particulièrement attention à la diversité du jeu et à ce qu’aucune équipe ne domine totalement le metagame, mais également à ce que le jeu reste fun pour tous les joueurs impliqués.

Il est indéniable que Krosmaster est devenu un jeu de plus en plus « violent » au fur et à mesure de son existence. À chaque nouvelle sortie, de nouvelles synergies voient le jour, venant s’ajouter à une pile toujours grandissante. Cela permet de contourner tous les défauts inhérents aux Krosmasters, par exemple un manque de mobilité, ou de multiplier leur puissance, par le gain de PA. Nous ne désirons pas supprimer complètement ces combinaisons, mais faire en sorte que chaque choix de Krosmaster ait des conséquences et demande une réflexion durant la partie.
 

Nous voulons également renouveler le metagame. Pour déloger des personnages bien installés grâce à leur puissance, nous pourrions simplement créer de nouveaux personnages plus puissants les rendant obsolètes… mais cela créerait une escalade sans fin que nous ne souhaitons pas commencer. Quant à créer d’autres personnages pour contrer les anciens, cela pourrait provoquer un « effet match-up » délétère pour le jeu dans son ensemble (mais ceci est un autre débat…).

La Boss list va écarter certaines équipes qui, à l’heure actuelle, dominent fréquemment lors des tournois et dans le jeu en ligne. Parmi elles, on retrouve la Vioc’ (équipe enutrof) et l’EliaT (équipe éliatrope), mais également les multiples équipes tournant autour de Kitty Rage, Merkator ou Djaul. Le passage de certains éléments constituants en Boss forcera ces équipes à évoluer ou se remettre en question, et redonnera un coup de neuf à un metagame qui risquerait de devenir stagnant.

 

Pourquoi ces Krosmasters-là ?

 

La Boss list contient actuellement 8 Krosmasters. Nous avons volontairement choisi un petit nombre de Krosmasters pour pouvoir analyser l’impact de ce changement de règles sur le metagame en général, et nous serons attentifs aux Krosmasters non-Boss qui pourraient tirer leur épingle du jeu à l’avenir. Cette liste est amenée à évoluer : nous pourrons y ajouter d’autres Krosmasters, mais également en retirer si l’environnement est jugé propice au retrait de leur trait Boss.

Certains possèdent simplement trop de puissance, d’options de jeu ou de flexibilité pour leur niveau, ce qui les rend indispensables dans les équipes optimisées et largement dominants dans toutes les autres. Ainsi Luk Ylook, qui combine un placement exceptionnel et un contrôle PA/PM, est présent dans 40% des équipes online entre le rang 10 et l’Élite… Rien que ça !


D’autres créent des synergies qui nous imposent des contraintes de game design importante. Henual en est l’exemple parfait : son bonus de PA nous force à considérer, pour chaque nouveau Krosmaster créé, les possibilités qu’il obtiendrait avec ce bonus. Ce qui peut nous pousser à « nerfer » le personnage avant même sa sortie… Il en va de même pour les Krosmasters à faible mobilité et les divers placeurs existants. Plus nous laissons de synergies facilement accessibles, plus nous serons limités dans nos futurs game design.

Nous ne désirons pas retirer entièrement ces synergies du jeu, mais pousser les joueurs à faire des choix, plutôt que de prendre toujours l’option la plus puissante disponible. Si Henual devient Boss, cela n’empêche pas de l’utiliser, mais le choisir plutôt que Lou ou Nakunbra aura un impact différent lors de la construction d’équipe. La même réflexion peut s’appliquer à Luk Ylook et Kanniboul Jav, par exemple : l’efficacité du premier est dangereuse combinée avec d’autres Boss, mais ces derniers peuvent se retourner sur Jav s’ils désirent se faire pousser en avant.
 

Certains, enfin, sont la pierre angulaire d’équipes dominantes dans le metagame. L’ajout du tag Boss va forcer les joueurs à faire certains choix moins évidents, à varier la composition de l’équipe, et à réorienter leurs stratégies. Nous sommes conscients que toutes les équipes ne sont pas affectées de manière identique par cette liste, et que certaines compositions non dominantes peuvent être impactées, mais nous espérons ainsi voir de nouvelles équipes trouver leur place dans le metagame sans se faire étouffer par les équipes existantes. Nous estimons que la Boss list permettra à plus de teams de s’exprimer qu’elle ne menottera d’équipes potentielles.
 

Nous sommes conscient qu’il s’agit d’un gros changement dans vos habitudes, mais nous agissons afin d’assainir le jeu et de garantir un meilleur avenir au jeu organisé. Vos retours sont bien entendu les bienvenus, à la condition qu’ils soient constructifs et argumentés.

Nous vous remercions pour votre attention, et à très bientôt autour d’un plateau !
 

L’équipe Krosmaster